« Je ne considère pas ce livre comme une œuvre, mais comme une somme de paroles, des paroles d’homme. En relisant mes textes de chanson, j’ai pris conscience de leur part autobiographique, qui, au fond, sont un reflet de ce que je suis, d'un certain moi-même, idéalisé, exacerbé parfois. J'ai souvent été le prophète de ma destinée, comme si je connaissais le chemin à l'avance.

Une chanson, c'est, à égalité, mots et mélodie. Aujourd'hui hélas, on ne parle plus que de musique, de groove, de couleur. Le vocabulaire s’appauvrit, et je suis devenu, malgré moi, de chanteur populaire que j’étais, un

chanteur élitiste. Cela m'attriste plutôt… Voilà déjà 50 ans que je m'exprime au clair de ma plume, que je refuse de me « bunkeriser » de me « flaubertiser ». C'est pourquoi j'ai classé mes textes par thèmes. Je suis la route d'écriture que m'indique la chanson, ou réaliste, ou impressionniste, poétique, mais surtout libre.

Je suis profondément mélancolique et ce depuis mes premiers pas de mots, d'une lucidité qui était peu propice au bonheur. Lisez mes textes à nu en oubliant les musiques, écoutez-moi avec les yeux. »

Serge Lama est auteur-interprète. Après avoir fêté ses 70 ans et ses 50 ans de carrières en 2013 avec une tournée triomphale à travers toute la France qui a duré plus de deux ans, il nous a offert sa première intégrale. La voici remise à jour aujourd’hui avec, en exclusivité, les paroles et les anecdotes d’écriture de son tout dernier album, Où sont passés nos rêves, sorti le 4 novembre 2016.

LE MOT DE SERGE

"Vous allez entendre, à compter du vendredi 23 septembre (et le plus souvent possible je l'espère sur les radios), le premier titre de cet album copieux puisqu'il aura au total 16 chansons. Ce premier single s'intitule « Les muses », c'est un texte que j'avais préalablement écrit pour Francis Cabrel et qui finalement m'échoit pour mon plus grand bonheur. C'est une chanson qui retrace l'angoisse du créateur devant la page blanche, la peur que « les muses » nous abandonnent définitivement. C'est quelque part une chanson d'amour car « les muses », ces divines inspiratrices sont souvent des femmes, car sans la gent féminine combien de poètes auraient rangé leurs crayons, leurs plumes, leurs oiseaux. Ecoutez-la bien, laissez-vous envoûter comme je l'ai été moi-même par la lancinante musique de Cabrel, l'arrangement subtil et onirique de Sergio Tomassi et par mes phrases qui m'ont été comme inspirées par un ange. J'attends vos avis avec une impatience fébrile. J'ai tant travaillé sur ce disque pour vous offrir le meilleur de moi. À bientôt pour la sortie de l'album, le 4 novembre, et merci pour votre fidélité."

S.L

Serge Lama

Nouvel Album

ACHETEZ-LE TÉLÉCHARGEZ-LE

Inscrivez-vous à la newsletter

Liens